Comment réussir son dégagé ?

La navigation sur la mer est l’apanage des initiés. La mer et ses vagues furieuses peuvent très vite renverser un rameur débutant. Cela suppose qu’il faut avoir les techniques nécessaires pour s’y aventurer. Pour réaliser un dégagé par exemple, cela s’apprend. Voici comment s’y prendre. 

En quoi consiste un dégagé ?

Le dégagé est une action on ne peut plus délicate. Les expérimentés savent que le dégagé doit se placer entre l’appui et le replacement. Autrement dit, un dégagé est une transition habile que le navigateur doit savoir faire entre les deux phases, l’appui et le replacement. L’action en elle-même consiste précisément à ramener les palettes de l’eau. En ce faisant, il est requis de faire attention pour ne pas déranger l’équilibre ni l’élan du bateau. C’est dire donc qu’il ne faut pas le basculer ou le freiner. Cela nécessite un savoir-faire.

Comment effectuer un dégagé ?

La réalisation et la réussite d’un dégagé passent par des étapes qu’il convient de bien connaître et de suivre à la lettre. Ces étapes sont les suivantes.

Abaisser les poignets ou les avant-bras

Pour faire un dégagé réussi, il est nécessaire de sortir les palettes de l’eau en faisant un abaissement des poignets. Ce geste seul permet de faire pivoter les palettes et de les ramener hors de l’eau avant une nouvelle plongée (ou replacement). 

Les palettes sortent au carré

Les palettes sortent de l’eau au carré avant d’être remises à plat avant le prochain replacement. Pour ce faire, le vertical du dos sera penché vers l’arrière pour que la poitrine ne recale pas le mouvement des bras. C’est la succession harmonieuse de ce mouvement qui fait avancer le bateau.

S’évaluer

Les rameurs ont la possibilité d’avoir recours à plusieurs techniques pour sortir les palettes de l’eau. Toutefois, toutes ces techniques ne sont pas adaptées. Le dégagé est alors susceptible d’être raté dans certains cas. Il est nécessaire d’évaluer de temps en temps son geste pour s’assurer que l’on ne manque pas d’efficacité et que le tronc reste bien maintenu. Il est fréquent d’observer un enroulement et un tassement du tronc pour faciliter le dégagement des palettes. Il faudrait ensuite veiller à ce que la traction des bras soit dans la diagonale des cuisses. De cette façon, le dégagé devient plus facile : l’émersion des avirons et le replacement s’enchaînent ainsi de la meilleure façon.

S’améliorer

Tous les mouvements du rameur sont orientés vers l’avancée du bateau. Toutefois, certains gestes et mouvements peuvent générer des ralentissements et retenir le bateau dans son élan.  Ainsi, le rameur peut s’adonner à un exercice pour corriger ce ralentissement.

Pour dégager au carré et assurer au bateau un mouvement normal, le rameur est invité à effectuer des dégagés au carré en gardant le dos immobile. Seuls les avant-bras sont autorisés à faire des mouvements pour sortir les palettes au carré. 

Le dégagement au carré se fera dans le mouvement normal du rameur. Les arêtes des palettes se doivent d’être verticales à l’eau. Dégager au carré et conserver ce carré lors du replacement des bras, c’est la technique requise pour s’assurer que le prochain dégagé va bien se faire au carré. Il est possible de ramer au carré un coup sur deux dans certains contextes, s’il la conservation constante du carré devient difficile pour le rameur.